Nombreux sont les Français qui mettent en danger leur sécurité. Le constat est d’autant plus alarmant pour les conducteurs faisant usage d’un véhicule de fonction.
26% déclarent rouler à plus de 160 km/h sur l’autoroute et jusqu’à 40% des accidents mortels sont liés au travail !

En tant qu’employeur, comment faire de la sécurité routière une priorité pour tous ?

Une législation toujours “en marche”

Malgré une baisse du nombre de morts sur les routes entre 2017 et 2018 (-5,5%), les chiffres “ne sont pas bons” pour Emmanuel Macron. Au cours de ces dix dernières années, le gouvernement a placé la sécurité routière comme étant un enjeu majeur de santé publique et de protection des personnes.

Pour lutter contre l’insécurité routière, les campagnes de prévention, les réglementations et les dispositifs de contrôle n’ont cessé d’évoluer afin de permettre le bon respect du Code de la route et de sensibiliser les conducteurs aux risques.

Les dernières principales actions notoires prises par l’État ont été de renforcer la qualité du système de sanctions pour les particuliers et les entreprises.
En exemple, cette obligation effective depuis janvier 2017 qui incombe l’employeur de désigner les salariés commettant une infraction au volant d'une voiture de fonction.
Sans équivoque, cette mesure représente la volonté du gouvernement de vouloir impliquer davantage les entreprises aux enjeux de sécurité routière.
Avec une telle mesure, celui-ci devient ainsi civilement et pénalement responsable en cas d’accident. Il est de son devoir de prendre en considération ces évolutions et d’instaurer des mesures appropriées.

Faire de la sécurité une obligation pour tous

La législation, c’est la pierre angulaire faisant de la sécurité une obligation pour tous. Les chefs d’entreprise en sont conscients puisque 94% d’entre eux ont pris connaissance des réglementations en vigueur.
Néanmoins, ils estiment (48%) que les nouvelles mesures peuvent avoir un effet nocif sur les relations internes avec la hiérarchie.
Pour éviter ce type de problème, la première démarche étant d’accompagner votre politique de sécurité d’une campagne de sensibilisation et de prévention pour impliquer et responsabiliser vos salariés. Effet, un événement tragique peut affecter fortement la santé et le moral de votre entreprise.
Il serait dommage de ne pas prévenir des risques routiers !

En tant que chef d’entreprise ou DRH, vous devez donc évangéliser la bonne parole au sein de l’entreprise. Pour une conduite vers le changement effective, votre démarche doit s’accompagner d’un plan et de dispositifs de communication adaptés, sous peine de résultats insatisfaisants.

Sanction ou exemplarité ? Que choisissez-vous ? La balle est dans votre camp !

Intégrer la sécurité routière dans le quotidien de l’entreprise

Vous l’aurez compris, la sécurité routière doit faire partie intégrante de la culture de votre entreprise pour garantir une certaine efficacité. Les différents enjeux conviennent alors d’intégrer des actions de sécurité routière dans votre quotidien. A l’échelle de la gestion de flotte par exemple, il est possible de veiller à la sécurité en agissant par exemple sur l'aménagement du temps de travail, en optimisant l’organisation des tournées, en planifiant et en suivant les entretiens de véhicules.

D’autres moyens, plus réglementaires, permettent de mettre en place de nouvelles mesures. La loi de la transition énergétique en est un bon exemple avec notamment avec le plan de mobilité rendu obligatoire à l’horizon 2018. En effet, les entreprises ayant plus de 100 salariés localisés dans un même périmètre ont pour obligation de mettre en place un plan de déplacements urbains. Répondant à des enjeux de développement durable, cette loi représente une opportunité pour assurer la sécurité routière dans l’entreprise. Celles-ci peuvent par exemple proposer à ses salariés des dispositifs d’éco conduite. L’éco conduite consiste à alerter en temps réel les conducteurs – par un système sonore et visuel – sur leur style de conduite. C’est un dispositif qui encourage une conduite plus souple réduisant ainsi l’empreinte carbone des véhicules.

Pour impliquer davantage les collaborateurs, certaines entreprises ont poussé le processus plus loin en récompensant les meilleurs conducteurs en analysant les comportements de conduite. Faire appel à ce type de dispositif est une pratique qui se démocratise aussi dans le B2C. Les concessionnaires et les assureurs automobiles sont de plus en plus nombreux à proposer aux particuliers de l’éco conduite !

Que retenir ?

Les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail. Partant de ce triste constat, le gouvernement ne cache pas sa volonté d’impliquer la responsabilité des entreprises en matière de sécurité routière pour réduire le nombre de morts sur la route. La loi de désignation est l’opportunité d'instaurer des conditions de travail plus sécurisantes et confortables sur le long terme.

Mener une communication axée sur la prévention est une première étape. Pour une politique efficace, il convient de placer la sécurité routière au centre de votre culture d’entreprise. Il s’agit d’impliquer vos collaborateurs au quotidien et de mobiliser vos ressources. De nombreuses opportunités réglementaires et technologiques vous sont actuellement offertes afin de faire de la sécurité routière une priorité pour tous.

Vous souhaitez vous entretenir avec notre équipe pour en savoir plus sur notre offre et recevoir une demo de notre plateforme ?

N'hésitez pas, contactez-nous ici !

Par Helen Potter le 10 déc. 2018

Bi-lingual HR Executive with over 18 years experience in multinational companies. A strategic thinking business partner with an international mindset. Extremely hands-on and operational. Experience in both growing and struggling businesses. Strong experience in change management, organisational restructuring, as well as building strong motivated leadership teams. Past experience includes 8 years as an Associate Partner in Mercury Consultants, 8 years in HR with Faiveley, 3 years in HR at Air Liquide, currently at Masternaut.

Précédent | Suivant

Blog plus récent

Comment choisir le bon fournisseur de télématique ?

Sivous avez décidé d'investir dans la télématique, l'étape suivante consiste à trouver le bon partenaire. Avec plus de 50 fournisseurs rien qu'en ...

Réduire vos émissions de CO2 : quels avantages ?

Le dioxyde de carbone et les autres gaz à effet de serre sont responsables d’un réchauffement planétaire d’au moins 1oC depuis la fin du 19e siècle ...

Réduire les côuts d'assurance avec la télématique

La télématique est un outil fantastique pour améliorer l’efficacité opérationnelle d’une entreprise et réduire les coûts d’assurance.